La neige ne fait pas le moine

Dans les forets de SiberieSylvain Tesson: Dans les forêts de Sibérie
Pour savoir s’il avait une vie intérieure, Sylvain Tesson quitte son monde parisien, où il bavardait trop, pour s’installer dans une cabane au lac Baikal pendant 6 mois. Un type d’ermitage moderne, où l’auteur raconte les révélations internes et les idées qui le taraudent dans son isolement. L’objectif de la mission est surtout de savoir s’il est capable de se supporter tout seul, son seul équipement étant de la vodka, des clopes, une belle collection de livres, un peu de nourriture et des outils pour survivre dans le temps glacial qu’il fait dehors. Loin des hommes, Tesson prend son temps pour méditer sur sa relation avec la nature, l’univers. Il inscrit toutes ses trouvailles dans un journal qui se transformera en un livre plus tard. Un bel ouvrage destiné à tous ceux qui sont désireux de changer le monde, n’y arrivent pas, décident de lâcher l’affaire et de vivre en reclus. Par contre, je trouve que l’auteur aurait pu recourir moins aux références littéraires et philosophiques, et se contenter d’injecter ses propres idées dans ce journal. A un certain moment dans ma lecture, je me lassais aussi de la description de la vie dans la cabane, qui devenait un peu pesante et ne collait pas trop avec les réflexions de la vie en ermite. Conclusion: les idées sont intéressantes, le style pas assez fluide. Pas mal, peut mieux faire.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s