Aime moi à Paris

le club des incorrigibles optimistesJean-Michel Guenassia: Le club des incorrigibles optimistes

Bof. Un peu trop optimiste. Un roman à l’eau de rose, une histoire d’amour platonique. Banal sur le contenu, encore plus sur la forme. Pourtant, le livre dénote une légèreté qui aide le lecteur à continuer à lire sans en souffrir, mais sans en tirer de grandes conclusions non plus. Recommandé pour adolescents, pas autant pour les adultes. Enfin, je ne comprends pas comment Guenassia a pu s’étaler sur 730 pages pour transmettre un message qui peut être résumé en quelques mots. J’y vois un beau scénario de film (certainement pas de Lynch) où de belles histoires entremêlées se déroulent dans une ville froide aux lumières tamisées : Paris.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s